L'immoraliste

MondoLingue
Tipo carattere

"L'immoraliste" de Andrè Gide - Folio.

Un matin, j'eus une curicuse révélation sur moi-mème: Moktir, le seul des protégés de ma lenirne qui ne m'irritàt point,étaitseulavecmoi dans ma chambre.

Je me tenais debout auprès du leu, les deux coudes sur la cheminée, de\rant un livre, et je paraissais absorbé, mais pouvais voir se reHéter dans la giace les mouvements de l'enfant a qui je tournais le dos. Une curiositc que je ne m'expliquais pas bien me falsait sur-veiller ses gestes. Moktir ne se savait pas observé et me croyait plongé dans ìa lecture. Je le vis s'approchcr sans bruit d'une table où Marccline avaìt pose, prés d'un ouvrage, une paire de petits ciscaux., s'en emparer furtivement, et d'un coup Ics engouffrer dans son burnous.